Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2006

Les questions du Chat Maigre...

medium_meds2108_small.5.jpg

 

Le Chat Maigre :

Petite  question à fort caractère animalier, que tous les protagonistes d'origine post- jurassiques se posent: pourquoi dans Carré noir, ton roman très dysmorphique, y a t'il cette fascination pour cette conception géométrique?  que fais-tu des ronds alors ?... Car je te signale, que je vis dans un petit appartement comme toi, un lieu assez carré en somme, alors que j'ai pas un rond. Comme toi je suppose ( on parle d'argent bien sûr). Tu n'as donc aucun respect pour cette autre forme géométrique, qui a mon goût est beaucoup plus énigmatique ? Sous son apparence anodine, le rond, la sphère représente cette perfection que tout être se doit de rechercher, mais apparemment toi tu y vois autre chose..  et cela m'intrigue. Aide moi svp, sinon tu le sais  je ne pourrai pas manger mes Chocapics, dont la forme est un subtil mélange carré et rond, comme quoi...

Max Lector :

Cher Minet, je comprends carrément ton attirance irrépressible pour le rond rond… Pourquoi ai-je choisi quant à moi de privilégier la quadrangulation ? Je pourrais tenter d’arrondir les angles en te répondant qu’il s’agit d’un simple problème de forme mais nous touchons au fond d’un problème qui dépasse peut-être en difficulté, et même sûrement, la quadrature du cercle. Problème qui t’obsède, je le constate, dès le lever du rond soleil.

La solution doit certainement ce trouver quelque part dans un des quatre coins de mon cerveau en forme de coffre fort dont je cherche depuis longtemps déjà la clef. Je comprends que pour toi les sphères représentent le saint des seins de la perfection d’où s’écoule le lait nourricier de la vraie connaissance (avec ou sans Chocapics), mais le carré, surtout noir, est un cas à part…

C’est une maison sans porte ni fenêtres. Peu de locataires et une propriétaire très mystérieux…

CM : Qu'elle est ta position concernant la question de l'image du corps dans le milieu artistique musical ?  Ca intéresse toutes les chattes de mon quartier. G abordé tu te rappelles cela dans
le milieu culturiste  mais je voudrais connaître ton avis, car toi aussi tu représentes a mon sens une belle dichotomie entre le milieu artistique et sportif.  Merci pour elles.

ML :

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’avoir de grandes oreilles pour être un bon musicien, mais le corps est au moins autant dans l’esprit que l’esprit n’est dans le corps. Enigme du rond carré… C’est pourquoi la soul music fait couler tant de sueur. Mais tout artiste est à la fois un handicapé moteur et un athlète de haut niveau… La poésie du rêveur rend les pieds plats tandis que la littérature développe la musculature, armure métaphysique de l’explorateur imaginaire aux prises avec ses propres démons émotionnels. De la culture au culturisme il n’y a qu’un pas. C’est une question de répétitions. Le tout est de gonfler dans un cas et de surtout d’éviter de gonfler dans l’autre… Mes amitiés aux chattes de ton quartier.

CM :

Monsieur Lector, pourquoi dans Carré noir y a-t-il cette dissonance cognitive que l’on perçoit dans le titre ?

ML :

Qui dit sonnance dit dissonance étant donné que la parole est toujours traîtresse. A l’oral comme à l’écrit… Ce que lit un Chat – fut-il maigre – ne coïncidera jamais en totalité avec l’interprétation d’un pingouin asthmatique ou d’une huître acariâtre. Pour rester fidèle à l’esprit du grand Kazimir je dirais :

La nuit tous les chats maigres sont gris et tournent en rond sous le soleil de minuit : un carré noir !

Minuit : à la fois la fin d’un jour ( et d’une certaine conception de l’art) comme le commencement du suivant ( et d’une nouvelle évolution de la peinture ayant pour nom le suprématisme !!).

Commentaires

Très joli texte, surtout le début (après on sent qu'il s'agissait de trouver une chute, mais rassure moi la plupart de mes articles ne fonctionnent que comme ça. Sauf que j'ai pas de début).

Écrit par : Myblack | 18/04/2007

Il fallait bien entendu lire : " mais rassure toi"

Écrit par : Myblack | 18/04/2007

Merci, c’est sympathique de voir quelqu’un qui cherche aussi loin dans les restes du frigo (encore une métaphore alimentaire ! Ca devient préoccupant)
Je précise que le Chat maigre existe vraiment (même si il a une forme humanoïde dûe à la pratique intensive de la gymnastique et du yoyo) et que ce sont ses vraies questions.
Sans quoi c’est clair que mes notes ont encore une fâcheuse tendance à partir un peu en couille vers la fin. Sans doute le reflet de ma personnalité totalement incohérente et thermoglobuleuse (ça veut rien dire mais ça fait scientifique) de malade mental à moustaches.

Écrit par : Max | 18/04/2007

Les commentaires sont fermés.