Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2006

Picasso Kung-fu

medium_picassobruce211.2.JPG

 

Déçu par ce qui se faisait déjà jusqu’ici en matière de castagne codifiée, un milliardaire américain décide de créer l’art martial le plus cher du monde !

Devant une foule médusée il a su renouer avec le sens étymologique de l’expression « art martial » et a prouvé son indubitable supériorité technique. Laissant les traditionnelles casses de planches et de parpaings aux karatékas prolos trop vulgaires à son goût, le nouveau fils spirituel de Bruce Lee a déchiqueté d’un coup de coude foudroyant une toile de Picasso d’une valeur 139 millions de dollars*, faisant ainsi la démonstration de son degré impressionnant de contrôle émotionnel à l’égal des grands maître orientaux de toutes les disciplines déjà connues !

 

*La plus grosse somme d’argent jamais versée pour une peinture.

 

http://tf1.lci.fr/infos/insolite/0,,3343950,00-coup-coude...

Commentaires

La restauration ne coûtera que 10 millions, mauvaise langue.

Écrit par : calliope | 19/10/2006

Une bagatelle en somme.
Encore une qui mange des rillettes Bordeau Channel...

Écrit par : Max | 19/10/2006

Pfff, y'a qu'à demander à Picasso de mettre un sparadrap et de repasser un coup de stabilo dessus hein !
J'ai lu cette dépêche d'agence pressée et j'ai vu la toile en photo...
La merde comme le pétrole coûte vraiment de plus en plus cher, je trouve (mais les coûts, les goûts et les couleurs, c'est vrai...)

Écrit par : Martin Lothar | 19/10/2006

AArrgh t'es fou ta!!
J'adore Picasso!! (Bruce lee aussi d'ailleurs hu hu) Ben oui désolé.
Par contre les gros ploucos friqués de Las Vegas qui se payent des toiles dont y z'ont rien à carrer juste pour placer leurs thunes, ça c'est vraiment des grosses merdes...

Écrit par : Max | 19/10/2006

le gros boulet (de canon) quand meme. je dois dire que j attendais max au tournant sur ce coup (de fusil). alors comment vas tu (yau de poele)? j arrive pas a me faire a mort comme que je suis drole (de dame).

Écrit par : Kroco | 20/10/2006

Tes propos sont quasi prémonitoires (de natation)...
;-)

Écrit par : Max yau d'poele | 20/10/2006

Putain les mecs on vomit pas sur Picasso, on le crève à la limite. Le mec, y nous apprend à lire, y dessine les guerres et les putes quand y se distrait pas. Picasso t'es canon, t'as inventé l'arc en ciel, merde !
Gaf' Martin, gaf'

Écrit par : calliope | 20/10/2006

Hé Max : On peut être friqué, américain, maladroit et véritable amateur d'art hein ! Non ?
Et si cette race (d'êtres humains, malgré tout) de types n'existait pas, c'est sûr qu'on ne parlerait pas aujourd'hui ni du Pic, ni du Vinci, son code, des putti et beata virgina et tutti quanti finalement en passant par Vincent, Claude et les autres.
Non, je n'aime pas le Pic ni ses oeuvres (c'est mon droit et je merde profusément ceux qui l'amputerait d'un iota) ah mais !
D'ailleurs je vais faire une note à ce sujet (merci pour l'idée)
A+
PS : Non non je ne suis pas en colère, tout va bien (LOL)

Écrit par : Martin Lothar | 21/10/2006

Bingo ! C’est malin, maintenant tout le monde va savoir que tu es américain et milliardaire hu hu !! Remarque ta boîte va déborder de mails de jeunes bombasses romantiques et désintéressées…
J’ai fait ce commentaire plus haut parce que entre autre il me semblait qu’un mec qui se vantait de battre un record en vendant un tableau aussi cher devait logiquement être plus passionné par la spéculation financière que par la peinture proprement dite. Mais on doit sûrement trouver des contre-exemples…
Le marché de l’art met certains artistes à la une des médias, mais je ne suis pas sûr que le simple fait d’en parler (en tout cas sous cet angle) aide forcément plus de gens à y aller voir de plus près et à développer leur réceptivité à ce type d’univers.
Au fond que des tableaux atteignent des sommes ahurissantes ne me choque pas trop vu que pour moi l’art n’a pas de prix. Ce qui est beaucoup plus gerbant c’est de voir des hommes d’affaires sans goût qui gardent des chefs d’œuvre dans leur collection privés à l’abris des regards de ceux qui seraient réellement aptes à les apprécier. Comme se crétin qui gardait avec fierté un stradivarius dans sa vitrine en interdisant à tout musicien de talent d’en jouer, même quelques instants. C’est pathétique (vu dans un reportage).
Evidemment c’est ton droit de ne pas kiffer Picasso, ça va sans dire (pour ça que je l’écris). Ces choses là ça s’explique pas, c’est une question de sensibilité. J’ose à peine imaginer ce que tu dois penser de ce cher Malévitch (Le « Carré noir » à éviter radicalement. Le tableau, pas mon bouquin !)
J’attends ta prochaine note avec impatience. Ca sera sûrement beaucoup plus rigolo que le mot rigolo (pardon…).
Ca va être chaud !! Je ne sais pas si tu y parleras spécifiquement de Pablo, mais en ce qui me concerne ce qui me rend moi aussi très dubitatif c’est tout le domaine de l’art contemporain !! Là y’a vraiment matière à polémiquer c’est clair.

@+ le loup ;-)

Écrit par : Max | 21/10/2006

Waou ! Non je ne suis ni américain, ni milliardaire !!!!! Arrêtez les mails, les filles !
Bon sinon, sur le fond, tu verras (la semaine prochaine, hein! ) que nous sommes complètement d'accords (ou alors, nous ne vivons pas sur la même planète !) A+

Écrit par : Martin Lothar | 21/10/2006

Ceci dit c'est bien aussi de pas être d'accord. Sans quoi on va s'endormir bordel!!
;-)

Écrit par : Max | 21/10/2006

Les commentaires sont fermés.