Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2006

Jean-Paul II en bd et en dessin animé

 

medium_fant4.JPG

Super-héros ou super-vilain?

Juste... Superficiel

 

http://tf1.lci.fr/infos/insolite/0,,3343896,00-jean-paul-...

Commentaires

Bah, superficiel ce dessin anime, bien sur, sinon, en tant que fan de vieux (en tout bien tout honneur), desole d etre serieux, mais j ai toujours respecte son combat qui (non Max, n avait rien avoir avec une soif de pouvoir ;) ) selon moi a montre qu on peut etre vieux ou malade et avoir encore sa place dans le monde.
rien que pour ca chapeau, enfin toque, enfin beret, enfin bref.

Écrit par : Kroco | 22/10/2006

Hum hum… Je crois que tu m’as mal compris. Mais euh bon je savais que si j’étais trop trash je risquais de choquer les quelques lecteurs que j’ai, alors je me suis chié et j’ai fait soft…
Cette note n’est absolument pas un hommage à Jean-paul II !! Dieu m’en garde, si j’puis dire ! Je respecte ton point de vu, mais les religions quel qu’elles soient m’inspirent toujours un certain dégoût. Il m’est très difficile d’y voir autre chose qu’une immense machine à décérébrer les masses à coup de propagande démago pour les manipuler en exploitant leurs peurs ancestrales (Maintenant la politique a pris le relais).
Je veux bien prendre en compte le rôle louable qu’a peut-être jouer J.P II dans la chute du mur de Berlin et l’écroulement du monde communiste, mais… combien d’effets positifs comme celui-là pour combien d’autres effets négatifs (l’histoire des préservatifs en Afrique par exemple) ? Super-héros ou super-vilain ?
C’est toute l’idéologie religieuse qui m’apparaît comme une réponse extraordinairement superficielle et obsolète aux grands problèmes philosophiques de l’existence.
Je ne suis ni croyant, ni matérialiste, mais généralement il n’est même pas possible d’expliquer ce type de point de vue à un bigot 100% conditionné… En même temps il me paraît très difficile d’éliminer ce phénomène qui ressurgit toujours, même de façon travestie (les grandes dictatures communistes avec leurs lois dogmatiques et le culte de la personnalité du dictateur en sont une autre forme) Enfin bref.
J’espère que j’t’ai pas trop dégoûté. A + Kroco

P.S: sans quoi t'as certainement raison de respecter les vieux (dont certains sont beaucoup plus jeunes que les vrais)

Écrit par : Max | 22/10/2006

Ouh t en fais pas j avais bien compris l article, il m a bien fait marrer, j adore le montage il est enorme, et j ai longtemps pense comme toi malgre mon education catho.
n hesite pas a etre trash, du moment que c est pas avec les lapins, j ai suffisament de second degre.
d ailleurs mon post ne faisait pas du tout allusion a la religion.
j ai recemment change d avis sur la religion. je pense qu une spiritualite quelconque (a chacun de choisir ce qui lui convient) est necessaire.
je me fous de l existence de Dieu, mais je troue important de realiser que l on doit se soumettre a une autorite. tu vois, c est comme un mariage. c est un sacrifice de liberte (eh oui je peux pas aller voir ailleurs, cassis gueulerait. non non max, meme pas en reve..), mais dans le but de creer un truc chouette, d elever des gosses a peu pres comme il faut, et de se retourner a 70 ans en se disant "j ai ete correct, ca valait le coup, j ai fait un peu de bien autour de moi".
j espere avoir fait passer le sentiment a defaut d avoir ete clair.
en fait je crois que la spiritualite te rattrape le jour ou tu te demandes ce que tu veux laisser de toi quand tu seras plus la. c est peut etre a ca qu on se soumet. on comprend qu on va y passer dans pas si longtemps et on essaie de faire un truc bien.
et puis au final c est beaucoup une forme de personnalite qui est sensible a la spiritualite ou pas.

peut etre que mes textes essaient un peu parfois de faire passer ca.

a +, j adore ton blog!

Écrit par : Kroco | 22/10/2006

J’ai carte blanche ? Youpi !! Faudra pas me le répéter deux fois hi hi ! Sur les lapins c’est tentant quand même maintenant que tu m’y fais penser…
Chuis content de la façon dont tu prends les choses. C’est un problème assez complexe en fait, c’est clair (que c’est pas clair).
La religion institutionnelle ne m’inspire que ce que j’ai dit plus haut, mais paradoxalement toutes nos cultures actuelles plongent leur racines dedans et donc les influences souterraines sont certainement plus nombreuses qu’on ne le soupçonne souvent quand comme moi on est rebuté par ce type d’idéologie.
On peut entendre évidemment des significations très différentes parfois du mot « spiritualité ». En tout dans le sens que je pourrais donner à ce mot, la religion n’en ai qu’une très pâle caricature. Et encore…
Le terme « matérialisme » est très ambigu lui aussi, mais disons que dans sa signification la plus large et banale ça pourrait désigner le genre de mec à la fois obsédé par le fric et la consommation et qui a une vision du monde totalement scientiste.
La science me fascine, mais je pense que les scientifiques qui par excès de spécialisation la présente comme le fin mot de la vérité sont à côté de la plaque et souvent paraissent très naïfs.
Je crois qu’il existe une autre grille de lecture de la réalité que celle de la logique rationnelle et scientifique et que cette façon d’appréhender le monde ne se trouve sûrement pas dans la religion (qui reste sur le plan d’une simple forme de logique mais simpliste et erronée. La morale est peut-être bien indispensable au bon fonctionnement de la société, mais elle n’a rien à voir avec la vérité) mais dans l’art. Et dans une moindre mesure dans la philosophie.
L’expression artistique permet à mon sens d’accéder à tout un autre pôle du réel qui demeure malheureusement caché aux esprits purement logiques. Cet angle de vision est totalement vertigineux et fascinant, loin de l’étroitesse claustrophobique d’un point de vue purement scientiste. Ca n’est pas une pure hypothèse mais une expérience à vivre réellement.
Un peut appeler ça spiritualité si on veut et tes écrits me font effectivement pressentir fortement que tu as toi aussi entrebâillé la porte du grand mystère…

@+ dans l'interzone et merci pour les compliments

Écrit par : Max | 22/10/2006

Moi j'adore l'insolence car c'est le moteur de l'intelligence et couplée avec l'humour, c'est la seule issue de l'évolution des êtres vivants.
Ceci étant, j'en connais aussi l'étymologie et les risques.
J'admet que l'on peut être insolent en tirant sur une ambulance ou sur un corbillard.
Du moment qu'on en admet sa responsabilité (c'est à dire que l'on répond mordicus de cet acte)
Et que l'on sait pertinemment qui conduit cette ambulance et qui y est transporté.
Celui qui conduit le corbillard n'est pas forcément vivant et celui qui y est transporté n'est pas forcément mort.
L'ennemi de l'insolence et donc de l'intelligence est bien la confusion et l'ignorance.
L'ennemi de l'humour est le même que celui de l'insolence car ils sont soeurs au café et frère dans la mort.
Confusion : Dieu, religion, spiritualité, pape, humanité, bonheur, préservatif, Afrique, politique.
Tout cela n'est que confusion et ne peut soutenir aucune insolence et aucun humour digne de ce nom.
Cette confusion est autant semée par les dévots que par leurs prédateurs.
Et puis bien sûr, il y a le courage qui vole au dessus de ce nid de coucous et d'autres cocus.
Le courage de son insolence et de son humour.
Le courage de sa liberté.
Max, peux-tu nous faire la même chose avec un certain prophète que je ne nommerai pas ?
Si oui, fais-le.
Si non, assied-toi un moment et vomis la confusion qui encombre ton cerveau et bride ton humour et ton insolence et te fait prendre ta vessie pour une lanterne.
Putaing : ça c'est du com, hein ! Non ? bon...
A+

Écrit par : Martin Lothar | 22/10/2006

T'aimes pas les dessins de Jack Kirby?

Bon @+ quand même

P.S: tu préfères ça?: http://accelector.hautetfort.com/archive/2006/09/11/ff.html

Écrit par : Max le gros con inculte (et fier de l'être) | 23/10/2006

Les commentaires sont fermés.