Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2006

Cinquante euros oui, mais dissouts c’est pas cher !

 

medium_Banquier-magicien.JPG

           Changement de look chez les banquiers allemands

 

Plus la peine de jeter l’argent par les fenêtres ! A la pointe du combat écologique mondial, les banques allemandes innovent en mettant en circulation les premiers billets biodégradables. Mieux qu’un compte solvable, optez pour le compte dissolvable! http://tf1.lci.fr/infos/monde/europe/ 

 

P.S: si vous avez le moindre doute sur la qualité biodégradable de vos billets, pour dormir sur vos deux oreilles n'hésitez pas à les envoyer aux laboratoires Max Lector qui se chargeront gracieusement de faire les analyses nécessaires (frais de port et de maintenance du matériel d'analyse non inclus).

Commentaires

Le monde est fou, et la tete du monde marche sur ses pieds.

Écrit par : Kroco | 04/11/2006

Les commentaires sont fermés.