Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2006

Les trois yeux de la grâce

 

medium_picasso-Guernica.2.JPG

                           Guernica (détail), Pablo Picasso

 

 

Il savait que la beauté n’est pas là

Où on croit la trouver

Il voyait

Avec l’esprit ouvert en iris vert

Replier l’espace, le casser

Faire surgir dans ce réel, ce faux-semblant

Une autre figure

Vérité plus tranchée

Enclume posée au cœur des rêves

Pour montrer enfin l’indémontrable

Capter dans l’espace la veine secrète

Cette dimension cachée

Que d’autres physiciens avaient dépeinte

Sans user des pinceaux

Son Minotaure avait su trouver

La minute précise

Où le temps sort de son rail

Les deux visage de Janus surpris

Au même moment dans la paume tendre

De son miroir de mage.

Le pinceau tendu comme une baguette de sourcier

Il chercha la fontaine de l’intarissable couleur

Commentaires

de mieux en mieux , (avis perso)
court et précis,
la beauté est -elle dans la fontaine de nos illusions?
bon dimanche, max.

Écrit par : if6 | 05/11/2006

Merci. Tu préfères la poésie, normal.
La beauté n’est peut-être pas dans la fontaine de nos illusions, mais surgit au contraire quand certaines illusions sur le réel se dissipent (Tous ces préjugés d’origine culturelle qui conditionnent nos perceptions) jusqu’à la remise en question des notions les plus établies (poil au zizi)

Écrit par : Max | 05/11/2006

je ne préfère pas forcément la poésie,
la poésie permet d'exprimer le fugitif et les sensations , de les mettre en mot,
ou en musique et de jouer avec.
tes autres textes sont bien aussi,
j'aimais bien ce que tu écrivais sur ton blog au début.
( du temps où tu n'avais pas d'humour!! LOL) x)
bisous chat, ( au fait où est-il? )passe une bonne semaine

Écrit par : if6 | 05/11/2006

Je viens de l'avoir au bout du fil. Je le pousse pour qu'il laisse de nouveaux messages, mais c'est un gros branleur (comme tous les chats :-))))

Écrit par : Max | 05/11/2006

J'espère que Martin lira ce texte, j'espère... et qu'il apportera sa réponse (à moins qu'elle n'ait déjà été donnée ?)
Du jus de peinture en parfaite composition avec les doigts sur un clavier, Max tu menaces......;o)

Écrit par : calliope | 06/11/2006

sur la toile a deteint la couleur du futile à la poursuite du temps perdu... donc à la ruine de ces mots lancés dans le vain... au risque de de vous souler dans un colloque nephretique... je vous sers un monologue qui tourne en rond pour se mirer lui meme... quelques octets destines à se perdre, à défaut d'un bon coup de pied au cul. quel stimulant à la vie: celui qui fait exister et celui qui fait vivre... etre à la hauteur? etre l'auteur? Le beau, le bon ect. sont peut etre dans la nature... mais mon cheval s'en fout !!! PACO

Écrit par : paco | 22/08/2007

A l’inverse de ce que tu écris, je pense que le contraire n’est pas toujours vrai, ni même vlai (variante chez les sujets parlant la bouche pleine).
Bravo et bien le bonjour à ton cheval de la part de mon canard.

Écrit par : Max | 22/08/2007

Les commentaires sont fermés.