Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2006

Bizart

 

medium_naked_fr.2.jpg

 

Accouchement d’une énigme

L’art est si bizarre

Art secret d’ordonner des signes

La parole cryptée qui crépite

Cri des abîmes décodé

Ou silence riche de tant de sous-entendus

Dans la cervelle dérangée

De l’artiste

Un ange mauvais

Se meut

Au cœur du cyclone cérébral

Des images érotiques

Se mêlent aux mouvements cinématiques

D’une imagination sublimant

Des pulsars

De pulsions

Une galaxie fantasmatique

D’envies criminelles

Ou d’insignifiants détails

Comme se reflet de soleil

Sur le bord d’une ombrelle.

Sa peau aussi blanche qu’une morte

Nimbée d’une lumière irréelle

Elle m’apparut dans ce rêve

J’étais ivre.

La fleur du poison brillait

Dans sa pupille dilatée

06:20 Publié dans Poézizi | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : poésie, littérature

Commentaires

salut max,
pas mal du tout ,
se rendre ivre du poison
brillant en chacun de nous
comme le nectar d'une fleur
miel poison
les abeilles le font bien
mais il est vrai
qu'elles ne rêvent pas
les abeilles.
bisous .

Écrit par : if6 | 11/12/2006

"Cri des abîmes décodés" oui, je marche avec toi. J'administre aussi le poison de l'ombrelle, sans idéologie machinale rien qu'une conversation avec le monde : j'opine, les abeilles ne rêvent pas.

Écrit par : K | 11/12/2006

Les abeilles les plus coquettes rêvent de nouvelles guêpières…

Écrit par : Max | 11/12/2006

magnifique. mon prefere de ce que j ai lu ici je crois. vraiment super!

Écrit par : Kroco | 11/12/2006

Eh bé...
Kroco : je te déclare solennellement président du fan club de la saucisse et de Max Lector (même combat !)
Merci l’ami. C’est marrant j’aurais pas cru qu’il te plaise autant celui là. Il est pas très gainsbourien et pis y’a pas de rimes.
Si j’comprends bien y va falloir que je continue encore un peu alors ? O.K
;-)

Écrit par : Max | 12/12/2006

oui continue!
un ange vole dans ma cervelle
un ange déplumé, bizarre
et je ne comprends pas ce qu'il dit
c'est beau la vie !

Écrit par : if6 | 12/12/2006

j'aime bien ce type d'ange...
On est à deux doigts de l'hystérie collective sur ce blog!! :-)

Écrit par : Max | 12/12/2006

au bal des anges déplumés
un oiseau lumière
entre par la fenêtre
avec ses paroles cryptées.
qui comprend le langage des oiseaux? qui?

Écrit par : if 6 | 13/12/2006

Moi, moi, je comprends le langage des oiseaux... enfin, seulement lorsqu'ils sont ivres.

Sieur Lector, je vous salue et vous remercie pour la surprise.
Vous savez, celle qui a offert la pensée, le sourire, le rire, sur vos pages.

A très bientôt.

Écrit par : Plaiethore | 29/12/2006

Merci trash boy ! Tes compliments alimentaires me vont droit au coeur d’artiste chaud.
Que ta nuit reste belle, avec l’humour noir de rigueur.

Écrit par : Max | 29/12/2006

Crucifère et fier de cru, je rejoins ma nuit et ma noire couverture.
Même souhait, sans rigueur, en retour :)

Écrit par : Plaiethore | 30/12/2006

Les commentaires sont fermés.