Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2007

2 BE

medium_Foetus_In_Head_Trevor_Brown.JPG


J’étais dans mon fœtus

Celui que j’avais dessiné

Ce nouveau dessein

Que je rêvais mien

Savoir ne suffisait pas

Savoir que je pouvais changer

Que sous l’enveloppe

Se développait

Un autre ego pas vraiment égal

Au vieux modèle un peu mité

Mon miroir me montrait

Quelqu’un d’autre parfois

Qui me ressemblait bien plus

Que l’image dans la glace

L’image objective et futile

D’une réalité déjà rance

Ersatz vidé de sa substance

En moi ce besoin de renaître

Seul moyen d’être enfin
Pour vraiment exister

Sentir le sang sous la peau

La liqueur de mercure

Alimenter le cœur

Dans cet écrin

Du corps

Un élan électrique


*Image : Trevor Brown, Fœtus in Head

04:40 Publié dans Poézizi | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : poésie, littérature

Commentaires

Du coup, le cerveau il est près de l'anus (horribilis !). Ratisse large l'ego sinon on va en chier.

Écrit par : dénix | 17/01/2007

bi
za
rre

Écrit par : if 6was 9 | 17/01/2007

Dénix> arrête la branlette intellectuelle! (je sais c'est un peu facile)

If6> Je ne vois pas ce que tu veux dire...

Écrit par : Max | 17/01/2007

C'est le poème d'un écorché ? C'est vrai que l'Ego est un fruit à bogue et à épine. Mais j'aime bien au final... A+

Écrit par : Martin Lothar | 17/01/2007

L'ego, c'est en Playmobil

Écrit par : pierre | 20/01/2007

comment vas-tu faire pour re-naître?

Écrit par : if6 | 20/01/2007

Martin> l'écorché te remercie pour la pommade

Pierre> attention, ma prochaine note te sera consacrée! C'est pas sur les Lego mais c'est cadeau (quel poète hein!)

If6> je ferai comme les chats…

Écrit par : Max | 20/01/2007

Les commentaires sont fermés.