Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2007

Dévorez-la des yeux

medium_canon22cc.JPG


Avec les nouvelles lunettes de soleil Porky en salami posez un nouveau regard sur le monde. Les charcuteries Grasdouble et les opticiens Lentillolard 2000 ont réuni leurs savoir-faire respectif pour aboutir à ce fleuron de la technologie de loisir. Ecologique et entièrement biodégradable.

Faites enfin sensation dans les soirées branchées et sur les plages privés en attirant immanquablement toute l’attention sur votre personne pourtant par ailleurs totalement banale et médiocre, voir grotesque.

Offre exclusive : une boîte de préservatifs unisexes en peau de saucisson lustrée offerte aux 500 premiers acheteurs nains et presbytes.

Attention aux contrefaçons : de nombreux cas de conjonctivites aiguës ont été observés suite à l’utilisation de lunettes en saucisson à l’ail importées frauduleusement de pays de l’Est et vendues à des prix très attractifs. Demandez à votre opticien les vraie lunettes Porky.

Quelques témoignages :

medium_Mans2.jpgMarilyn Manson, chanteur pour minettes : "Avant j’étais triste, les lunettes porky m'ont redonné la joie de vivre"

 

 



medium_JP_coffe3.4.jpgJean-Pierre Coffe vedette à la télé le dimanche après-midi : "Ces lunettes sont faites avec du salami commercial bourré de conservateur. C’est de la meeerde !"




medium_JFK.bmp.2.pngJ.F. Kennedy président américain mort : "je conseille le port de ces lunettes pour tous ceux qui ont de l’ambition dans la vie et qui veulent se faire lécher les yeux par des actrices blondes à forte poitrine".



medium_Madonna3.2.jpgMadonna chanteuse kabbaliste souple du bassin : "j’adore le look cochon".






medium_Truie2.jpgEvelyne Thomas : animatrice d’émissions T.V pour mongoliens : "je porte les lunettes Porky. C’est mon choix."




medium_Love_NYY.jpgBen Ladden, performer : "je préfère les ray-ban…"

19/02/2007

"Vis ma vie" spéciale présidentiables

Tf1 avait mis les petits plats dans les grands (l’inverse aurait obligé à briser ou tordre des plats, ce qui ne se fait pas à une  heure où des scènes de violence pourraient choquer les plus petits) pour un numéro très spécial de la célèbre émission culturelle.

Chaque personnalité politique avait décidé de vivre pendant quelques jours la vie d’un de leurs potentiels électeurs choisi au hasard à partir d’un panel représentatif de quatre personnes. (après seulement une simple enquête minutieuse sur leurs régimes alimentaires et le nombre de leurs relations sexuelles extraconjugales avec des travestis atteints du syndrome de Gilles de la Tourette. Afin de pouvoir les réutiliser éventuellement pour une émission ultérieure sur le thème « La sexualité est-elle un tic (mouvements répétitifs rapides sans aucun but) et peut-elle se soigner avec des infusions ? »)

medium_Lepen25.jpg

Jean-Marie en plombier portugais (et acteur porno amateur occasionnel) : « Ma p’tite dame vous avez un problème avec le tuyau du flux migratoire. Je vais vous reboucher la fuite en moins de deux. »

medium_bodysego21.2.jpg

Ségolène en bodybuildrice : « Mon programme ? Pour que votre physique change fort, je préconise le travail des pecs le lundi et des quadriceps le jeudi. Et surtout ne jamais négliger le rôle important de la récupération, si vous êtes un peu adroite. »

medium_sarkoclown4.jpg
Nikolas en Zozo le clown. Son célèbre sketch du karcheriseur karchérisé et ses chaussures à vérin hydraulique qui le font tomber par terre quand il court après des sans-papiers habillés rigolo : « avec les R.G ( Rires des Gamins) c’est dans la poche ! »
medium_Bayrou1.jpg

François en papy bricolo: « pour redonner à la France le goût de l’innovation, j’invente le premier barbecue à télécommande sans fil qui saisit bien les saucisses au centre. Tous les niveaux de cuisson réussis du rose socialiste au bleu UMP. »

13/02/2007

Sur l'impact historique du salami

medium_sandwich.jpg


Certains aiment à collectionner les objets apparemment inutiles. Même des femmes très actives peuvent s’adonner à ce genre de hobby. Personnellement, je collectionne les sandwichs au salami. J’en possède un qui date de 1962 et qui a été légèrement mordillé par Georges Pompidou avant qu’il ne change finalement d’avis et lui préfère un jambon beurre.
Douze ans après il mourrait... Y a-t-il une coïncidence ? Ca laisse rêveur.

C’est tellement beau la poésie.

11/02/2007

Ice crime

medium_fantomas.PNG


Une envie de crime

Me chatouillait

L’arrière du crâne

Le soleil bu dans mes pupilles

Paralysées par le poison d’une extase

Très loin de l’ataraxie

La lumière jaune jaillissait

Consumait à la racine

Mes neurones moteurs

Effet inhibiteur

Mon corps pesait plusieurs tonnes

Ecrasé par le poids

D’une culpabilité étrange

Sentiment dérangeant

De devoir accomplir une tâche

Se trancher le bras

A coup de hache

Quel gâchis tout ce hachis

Pensais-je en me pansant

Le soleil se levait

J’avais encore rêvé

Qu’on m’amputait d’une part

Imputable à ceux de mes désirs

Qui souillaient la pureté

Abstraite d’une feuille

Déjà froissée.

Une lettre jetée dans l’amer

Message depuis l’enfer

04:29 Publié dans Poézizi | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : poésie, littérature

06/02/2007

Le retour de la grippe aviaire

medium_sark21.2.JPG


Le gouvernement prend des mesures de sécurité, mais reste serein. Le ministre et candidat Nicolas, fort de sa nouvelle attitude plus apaisée se veut lui aussi rassurant : « si je suis élu, chaque poulet sans papier sera immédiatement reconduit à la frontière. Sinon, tous ensembles… nous mourrons vous mourrez. »

04/02/2007

Minotaure 99

medium_Thesee_combattant_le_Minotaure_bronze_de_A.-L._Barye.PNG


La terre n’était qu’un point

Perdu dans l’espace sombre

Un point serré

Une volonté

Ame damnée en profil

De lame

Pour trancher dans

Cette chair-univers

S’ouvrir la voie

Sentir la vibration

De cette matière mère

Cette origine obscure

Ce mystère

Illisible

Des mots

Qui sur la page

S’expriment

Dans l’axe excentrique

De mes idées sauvages

Un paradis bordé de fer

A la démesure

De titans pleins de tact

Démons qui dans ma tête

S’entêtent sans tactique

Mais avec la grâce

Des sentiments très rares

Leur pur nectar

Paupières baissées

Dans la fraîcheur du soir

* Image: Thésée combattant le Minotaure, bronze de A L Barye

03:50 Publié dans Poézizi | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poésie, littérature