Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2007

La psychanalyse peut-elle soigner la décalcomanie ?

Alors que tant d’autres de ses contemporains perdaient lamentablement leurs journées à faire du surf ou à confectionner des colliers de nouilles, il y a déjà longtemps au cours de ses premières et inlassables recherches sur les secrets de l’âme humaine dissimulés dans les tréfonds abyssaux de l’inconscient que l’ami Freud, tout en grignotant une rondelle de salami et quelques crackers Belin, s’était déjà sérieusement penché sur le problème du transfert.
Autant la schizophrénie peut entraîner un grave dédoublement de la personnalité, autant la décalcomanie, mal contrôlée, peut littéralement coller à la peau du sujet qui en est atteint au point de le submerger d’images symboliques castratrices telles que seul le cerveau diaboliquement déséquilibré d’un Walt Disney a su en concevoir au cours d’orgies nocturnes probablement dédiées à la célébration des forces du mal et aux concours d’imitation de Donald.

medium_tatou2.2.JPG

Gérard recherche désespérément deux décalcos rares de Pikatchou et de capitaine Flam pour compléter sa collection

Commentaires

c'est très drôle max, tu es vraiment doué pour ce genre de post(e). il doit bien me rester qques décalcomanies de malabars roses dans une vieille malle, je te les enverrai bien avec un petit bout de fromage de tête qui pourrit dans le frigo.(on fait ce qu'on peut).
biz.

Écrit par : if6 | 10/03/2007

Albator sur la fesse droite ça compte ?

Écrit par : Décalcomaniac | 10/03/2007

A propos d'Apesanteur d'un certain Max Lector :

C'est le récit d'un cosmogonie rapporté de l'intérieur, de la souffrance sans nom que provoque le passage du rien au tout, ou encore un "moi" qui parle de "lui" en disant "je" pour abreuver "les autres" de ses inquiétudes métaphysiques ou métempsychiques, c'est un maelstrom de mots et de formules savamment exprimés, parfois répétés jamais plagiés, un rythme martelé par un "auteur étonné qui tâtonne" balloté qu'il est par le tumulte qui le cerne, la volonté de puissance lestée par les voix du silence, c'est un raconteur qui se fait chien, parle aux lézards et crache des vers pour tromper l'ennui, une sorte de spleen post-moderne, on pense, oui ! à Munch, à Witkiewicz, à Lynch, on nous montre un univers intime sans jamais rien trahir de l'intimité.
C'est trop ! Probable, mais pour qui n'a pas pris sa claque, il n'est pas trop tard.
Trois plumes (le maxi !)

Écrit par : dénix | 10/03/2007

Que Gérard nous gonfle pas trop avec Capitaine Flam, de toutes façons il n'y a plus de place nulle part pour le coller.

(le "problème du transfert", excellent :-))

Écrit par : pandore | 10/03/2007

If6> Très touché. Rajoute beaucoup de scotch autour de l’enveloppe. Le fromage de tête ça fait des auréoles de gras. J’attends mon paquet avec impatience.

Décalcomaniac> Hum… Il faudrait que j’examine cette fesse de plus près. Histoire de pas dire de bêtises (Au fait, t’es devenue agent secret ?)

Dénix> Houlalala !!! Eh bé ! Sacrément somptueuse cette critique. Merci et bravo !! Je t’engage immédiatement comme attaché de presse et bras droit (j’ai déjà deux bras mais un homme à trois bras c’est trop la classe. J’aurais l’air d’un Dieu indien).
Je vais précieusement conserver ces lignes.
Non seulement ce compte rendu est très bien écrit, mais il est aussi extraordinairement juste !! Bien plus que la quatrième de couverture que j’avais écrit. C’est assez étonnant.
Ca n’est pas la première fois que nous notons réciproquement de sérieuses analogies dans nos visions respectives du monde. Je ne suis donc pas le seul à porter ces fameuses lunettes en salami…
Par contre cela signifie aussi par voie de conséquence que tu ne peux qu’être un psychopathe ;-)
Si un jour je deviens roi aztèque, je ferai bâtir un temple en allumettes en ton nom.

Pandore> Il est con ce Gérard :-)

Écrit par : Max | 10/03/2007

Le homard t'a toué ?

Écrit par : Leu Warou | 10/03/2007

Y m’a doublé avant que j’le décalque !

Écrit par : Max | 11/03/2007

Je fais une petite crise, ça va passer.
Pour le fesse droite, la gauche fait ça jalouse !

Écrit par : Décalco secret | 11/03/2007

Des cales qu'on m'a mis pour le trams (en) fer.

Je crois que vous avez fait une erreur, l'ami Fred grignottait des crackers de Berlin (c'était un nationaliste).

Écrit par : Nicolas | 11/03/2007

Décalco secret> Les entretiens en fesse à fesse c’est pas toujours évident.

Nicolas> Quand c'est trop c'est tropico (la fatigue sans doute...)

Écrit par : Max | 11/03/2007

Attention toutefois de ne pas trop se pencher au-dessus de la voie du Trans-Fer, c'est un coup à y laisser un scalp, voire même quelques neurones, à moins d'avoir un jour eu accès aux horaires et de se les être décalqués sur le bras.
Alors, chaque matin au sortir de votre petit lit, tel le débile de Mémento, vous vous retrousserez les manches et contemplerez d'un air hagard lesdits horaires, et une fois que vous aurez tout recompris votre petite vie quotidienne vous foncerez comme tous les matins prendre votre Trans-Fer.
Il a de la place encore dans son planning de consultations, l'ami Freud ?

Écrit par : activewoman | 11/03/2007

Comment sais-tu que je passe mes journées à faire des nouilles et des colliers de surf ???

Écrit par : La Nébude | 11/03/2007

Activewoman> Yeees ! Ma fausse brune poilue préférée de retour. Enfin ! J’étais à deux doigts de me jeter du haut du rez-de-chaussée pour mettre fin à mes jours et économiser les charnières de ma porte d’entrée.
Memento je ne l’ai pas vu en entier parce que ayant oublié le début du film à mi-chemin j’ai préféré faire demi-tour bien qu’il m’ait fallu faire deux tours complets du pâté de maison avant de retrouver le droit chemin en zigzag vers ma base secrète.
Tu sais quoi ? Tu viens de forger (c’est le cas de le dire) une expression qui me plait beaucoup : le trans-fer…
Si je m’écoutais (mes oreilles communiquent avec ma bouche c’est fou !) tiens j’en ferais bien le point de départ d’un poème (non arrêtez les œufs pourris, c’est vexant !?)
N’en déplaise à l’ami Freud qui suce sans doute actuellement des crackers Belin en enfer pour pouvoir anal-yser cet excrément à petites moustaches sosie raté de Charlot, le trans-fer à repasser pourrait non seulement servir la cause de la décalcomanie mais aussi effacer bien des mauvais plis de nos personnalités qu’un rien suffit si souvent à froisser.

La Nébude> Je te rappelle je suis diplômé de l’académie belge de voyance dans les choux de Bruxelles ma cocotte :-)

Écrit par : Max | 12/03/2007

J'aimerais soulever une question aussi désinvolte qu'insolente: La Nébude est-elle un homme ? Auquel cas, faudrait dire, mon coco ?
(et oui mon petit max, pour moi aussi rouvrir mon blog et vous retrouver c'est comme rentrer à la maison après un déjeuner chez belle maman, ou remanger du camembert après un séjour de " mois à Delhi: ca fait du bien)

Écrit par : activewoman | 12/03/2007

C’est moi le camembert ? Tout ça parce que j’ai oublié de mettre mes semelles au pin des Landes pffff…
Pour la Nébude la question est judicieuse en vérité. Je pense que sans son déguisement la Nébude n'est pas une vache active présidentiable mais un lapin. Ceci dit, comme il le porte toujours quand il passe nous voir sur nos blogs…
Faudrait peut-être demander des explications à Patriiiick sur ce coup là. Je suis sûr qu’il aurait son mot à dire. Tout ça n’est pas très clair les enfants… Ouaich…

Écrit par : Max | 12/03/2007

Moi, j'le trouve plutôt joli... le fond à volute unique.
Combien a-t-il de couilles, lui ?

Écrit par : dénix | 14/03/2007

Par Saint Georges et les trois couilles du dragon! Cette question est plus hermétique qu'un Tupperwar!

Écrit par : Max | 14/03/2007

moi j'adore ce blog parce que j'y comprends mais alors là RIEN et puis ce monsieur avec ses tatouages, c'est d'un goût!

Écrit par : patrick | 14/03/2007

Ouais, Gérard en apparence c'est un gros plouc, mais en fait y fait de l'art conceptuel (farpaitement!): ici "le papier peint vivant".

Moi non plus j'comprends rien. C'est ça qu'est bien :-)

Écrit par : Max | 14/03/2007

Pouuuuuu ça pue des pieds, c'est qui ? ;)

Écrit par : B | 14/03/2007

C'est mes phéromones :-)

Écrit par : Max | 15/03/2007

Que fait cette photo de moi sur ton blog ? Et d'ailleurs ce ne sont pas des tatouages, c'est de naissance.

Écrit par : pierre | 15/03/2007

Au temps pour moi… C’était juste pour aider. Je pensais que ton physique très charismatique pouvait attirer l’attention d’éditrices un peu chaudasses ayant de forts penchants pour les bad boys et les pokémons.

Écrit par : Max | 15/03/2007

Mince alors, c'est pas toi sur la photo alors, suis déçue ;-(

Écrit par : B | 16/03/2007

Les commentaires sont fermés.