Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2007

Max Lector, auteur à succès*

Chaque jour de part le vaste monde, des millions d’individus hirsutes et les bretelles pendantes, le regard torve et pensif négligent femme ou mari, enfants, mères-grand, boulot, vidage de poubelles, tondage de gazon, cours de ju-jitsu, réunions de copropriétaires, réunions clandestines du ku klux klan, des alcooliques anonymes fumeurs de nénuphars, visionnage du dernier film sud coréen d’auteur sur les grains de riz rebelles mutants dénigrant la société post moderne et sa suprématie technologique, l’achat du dernier calendrier porno des pompiers, les sauts à l’élastique au-dessus d’une bassine Rika Zaraï, les randonnées en canoë kayak les yeux bandés pour faire le con, les concours de viol collectif d’une jeune enfant ligotée dans une cave, les voyages en train, à brouette, en tricycle à piston en mâchant des pistaches, les mariages, baptêmes, enterrements troisième classe dans un pot de confiture Bonne Maman pas lavé ayant déjà servi au chat à faire ses besoins, les commémorations du 11 septembre, du 12 octobre, du 16 janvier, de la mort de Jean-Charles Troufiniard, de la résurrection de Paco Rabanne, pour pouvoir à l’envie sans plus aucune retenue se plonger avec délice et avidité dans les œuvres de Max Lector.

 

c829c4782e2ba99f56382acedbba453a.jpgGérard Solex, dynamique et fringant jeune homme, physicien nucléaire à l’hôpital psychiatrique de la Salpétrière:

"Depuis la lecture de Apesanteur, ma conception de la vie a radicalement changé. Désormais je sais que je peux voler, et conscient de mon extraordinaire pouvoir, j’avance dans la vie d’un pas fier et altier à la rencontre de mon exceptionnel destin."

 

 

 Gilbert Montagné, chanteur français:a4883dd6c3ddf304bdc4b2724414375c.jpg

"Seuls les presbytes de peuvent pas voir la mort de près ma permit de voir les choses sous un autre angle et de mieux supporter le racisme si grossièrement dissimulé dont les autres ont si souvent fait preuve à mon égard. Aujourd’hui, j’assume enfin le fait d’être le sosie du Maréchal Pétain. Merci Monsieur Lector."

 

9c4b44eefb31eca8f9a8b8b31802606b.jpg

 David, vendeur de chouchou sur la plage:

"Carré noir fut pour moi un véritable électrochoc, plus violent que le bruit amplifiée un million de fois d’une gaufrette qui se casse et choit misérablement aux pieds crottés d’un enfant des rues affamé sous le soleil du nouveau Mexique (ou de Limoges)

Depuis je erre seul dans le désert les espadrilles percées, le blanc des yeux rougi et larmoyant (j’ai confondu la laque Lauréal avec ma bombe lacrymogène)"

 
*Pour ceux qui penseraient que cette note fait preuve de mégalomanie je citerai ce proverbe népalais : « On attrape pas un ours en dansant la lambada (traduction très approximative)»     

Commentaires

Max ENFIN je suis si content que, pour peu, je t'embrasserais mais voilà tu vas me dire, que vas-tu me dire, ça pique? et puis toi et moi....

Écrit par : patrick | 19/09/2007

JE ACHETE.
Surtout celui sur les chouchous, les espadrilles et Superman en couche rose framboise avec des épingles à nourrice.
J'espère qu'il épouse Rika Zarai à la fin.
ça sort quand chez les marchands de manga porno à la sauvette, ceux à la sortie de la gare de Kouenji?

Écrit par : MeryllB | 19/09/2007

Mon commentaire a été gobé par canalblog, sans doute par mesquinerie parce que mes seins sont plus gros que les siens.
Bref.
Tout ça pour dire, si tu veux te développer sur le marché du manga porno vendu à la sauvette, j'ai deux trois contacts.

Écrit par : MeryllB | 19/09/2007

Patrick> T'aurais pas mis ton slip à l’envers ?

MeryllB> tu sais que ça me donne des idées tout ça… (et je parle pas seulement des gros seins)

Écrit par : Max | 20/09/2007

Mais si, on attrape un ours en dansant la lambada ! Teste devant un grizzli, et tu verras !

Écrit par : Danton Q. | 22/09/2007

Pour l’instant je n’ai testé que sur un ours en peluche, mais l’écoute de la lambada provoqua chez moi une crise d’angoisse trop intense pour que je puisse mener l’expérience jusqu’à son terme.

Écrit par : Max | 23/09/2007

J'imagine.
Ecoute je suis soudoyable à bas prix (une bière de seconde qualité dans un rade graisseux suffit en général).
Un geste de ta part, et je mets tous les clodos d'Ikebukuro sur le coup (ils sont soudoyables selon les mêmes modalités environ)

Écrit par : MeryllB | 24/09/2007

Un grizzli, peut-être, un bisounours, non.

Écrit par : pandore | 24/09/2007

je me disais aussi que la "Brigitte Bardot" des Bisounours nous referait le coup sans que je sache bien ce que c'est qu'un "bisounours" .

Écrit par : patrick | 25/09/2007

Une peluche fluo ridicule qui explose quand on tire dessus au bazooka :-)

Écrit par : Max | 25/09/2007

et pour s'en cnvaincre, feu! sus au bisounours fluorescent!

Écrit par : patrick | 25/09/2007

C'est fini ce cinéma vous aut' ??!!!

C'est pas un gâteau le succès ? on parle vraiment que de bouffe ici.

Écrit par : pandore | 25/09/2007

Le vache-rein c’est un gâteau ?

Écrit par : Max | 25/09/2007

peut-être que si je réajustais mon slip en même temps que l'espoir toujours vivace d'embrasser enfin Max, peut-être, dis-je, comprendrais-je mieux ce qui me vaut de revenir toujours ici, l'espoir d'embrasser Max? allons donc...

Écrit par : patrick | 26/09/2007

Succès au chocolat
Ingrédients pour le biscuit :

-6 blancs d'oeufs.
-250 gr de poudre d'amandes.
-150 gr de sucre en poudre.
-1 cuillerée à soupe de farine.
-du sel.

Ingrédients pour la mousse :

-200 gr de chocolat noir.
-75 gr de beurre.
-3 oeufs.
-20 gr de sucre en poudre.

Ingrédients pour le glaçage :

-150 gr de chocolat noir.
-4 cuillerées à soupe d'eau.

-50 gr de sucre glace.
-30 gr de beurre.

Préparation :

Le biscuit : battre les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel. Ajouter progressivement le sucre en continuant à fouetter pour obtenir une pâte brillante et lisse. Ajouter la farine et la poudre d'amandes. Mélanger délicatement de bas en haut avec une spatule. Verser dans un moule rectangulaire recouvert de papier sulfurisé beurré.
Préchauffer le four à 150°C (Th.4). Cuire la préparation durant 40mn à cette température. Faire refroidir le biscuit sur une grille puis le couper en deux dans le sens de l'épaisseur pour obtenir deux morceaux identiques.
La mousse : pendant que le biscuit refroidit, casser le chocolat en petits morceaux et le faire fondre (sans eau) dans une casserole au bain-marie.
Hors du feu, incorporer petit à petit le beurre coupé préalablement en petits morceaux.
Verser le mélange ainsi obtenu sur les jaunes d'oeufs en remuant vivement.
Battre les blancs fermes avec sel et sucre. Incorporer délicatement à la préparation.
Verser sur l'une des moitiés du biscuit. Recouvrir avec la seconde moitié et mettre au frais.
Le glaçage : au bain-marie, ou au micro-ondes, faire fondre le chocolat cassé en petits morceaux avec les 4 càs d'eau. Ajouter le beurre en parcelles puis, peu à peu, le sucre glace.
Verser sur le gâteau en nappant entièrement.
Mettre au frais jusqu'au moment de le servir.

Écrit par : pandore | 26/09/2007

C’est là qu’on mesure l’abîme profond et sans doute infranchissable qui me sépare de la civilisation.
Le jour où je saurai faire un gâteau… au minimum Patrick saura mettre son slip à l’endroit. Autant dire que c’est pas pour demain.

J’vais m’ouvrir une boîte de bichocos* tiens…

*des Prince vanille/chocolat, pour ceux de mes futurs biographes que ça intéresse. J’ai une certaine idée du luxe moi.

Écrit par : Max | 26/09/2007

Pandore, pour dire le vrai, j'ai complètement raté mon flan parisien et une recette serait la bienvenue

Écrit par : patrick | 27/09/2007

Ben, je sais pas faire les flans, c'est super dur, toute la farine tombe dans le fond. Pour dire la vérité, les poudres à flan de chez Leader Price font des flans extras, et Patrick, ne viens pas me parler de P Hermé, je te prie.

Écrit par : pandore | 27/09/2007

Eh Max! Moi aussi je suis soudoyable... Par contre certainement pas à bas prix! mdr
Moi j'aime bien Superman, mais bon il est vrai que je pense avoir plus d'affinités avec David... Déja il a une bombe Lauréal... Certes il ne sait pas s'en servir, mais c'est déja ça...
Quand aux ours, je pensais plus que c'était la macarena la traduction exacte... Enfin j'en sais trop rien!
Et juste, ça ressemble à quoi une bassine Rika Zaraï??? Jveux une photo moi!!! mdr

Écrit par : Sweetgaffeuz | 27/09/2007

Grand sourire à la découverte de cet endroit :)

Écrit par : Théria | 28/09/2007

Si tu crois qu'on va te croire sur parole, mon pauvre !!
J'exige une preuve photographique !! La photo de Gilbert Montagné, avec "I love Max" tatoué sur la fesse gauche ... au moins ...
Sinon, je balance à tous les ours qu'on peut pas attraper en dansant la lambada que t'es qu'un gros mytho.

Écrit par : milou | 28/09/2007

Patrick> hé tête de flan hu hu !!

Pandore> je vais te dénoncer à Jean-Pierre Coffe !

Sweetgaffeuz> je crois que c’est toi qui a raison. C’était la macarena en fait !! Parce que je viens de danser la lambada devant un groupe d’ours femelles slovènes et elles ont posé leurs pots de miel pour venir me demander des autographes et mon numéro de portable.

Bien sûr je leur ai refilé le numéro de Patrick :-))))

P.S : une bassine Rika Zaraï à mon avis ça ressemble à rien, surtout une fois que l’élastique a pété.

Théria> c’est marrant moi aussi j’ai affiché un grand sourire en voyant les photos sur votre blog ;-)

Milou> tout d’abord, c’est pas sur la fesse gauche, mais sur la fesse droite, le tatouage de Gilbert. Faut quand même pas non plus dire n’importe quoi (c’est pas le genre de la maison). De plus il n’y a pas vraiment écrit "I love Max" mais "ah l’hommasse" parce que le tatoueur chinois de Gilbert ne parle pas très bien français (pensait-il ainsi inconsciemment rendre hommage à sa pauvre mère ex-championne de Kung-fu Wu chu dans la catégorie des plus de 100 kilos ?). Mais l’essentiel c’est que Gilbert soit persuadé d’avoir ainsi honoré mon talent.

Écrit par : Max | 29/09/2007

merci pour le numéro et me voilà emmiellé de partout, à ne plus savoir choisir, heureusement par instinct j'ai su détecter ceux qui se faisaient passer pour celles et ai, hum dans leurs bras musclés, connu, merci Max et je t'embrasserais bien pour celà, connu....ouf!

Écrit par : patrick | 02/10/2007

Tu dors Max ou tu réfléchis ? Merde, brise la glace !
A moins que tu ne nous prépares un best-seller. Si ça devait arriver et que tu devais passer au 20 heures (chez Poivre), n'y va pas en solex. Tu risquerais une mauvaise chute...

Écrit par : K | 27/10/2007

Ca sent la fin... poil au boudin.

Écrit par : Max | 30/10/2007

Ouais, ben j'en rveux du boudin. Et du bien noir, du qui respire par la peau, aux ptits oignons. La marmite elle est là, le tablier (façon drag queen) est pas plié, tu mets un peu de poil de la bête la dedans pace qu'on a faim... poil au pied. heu...

Écrit par : k | 31/10/2007

Surtout des jeans bien rangés. Et des serviettes dans le cabinet de toilette. C'est comme ça qu'il s'est fait connaître. J'aurais pu inclure ce morceau dans "Catalogue de mode", ou bien dans le roman là avec le truc des cow-boys qui était fait pour rire.

Malgré la confiance qu'on lui a accordé, ça n'a pas suffi. C'est la dernière fois qu'il a rangé les vêtements à leur place. La dernière fois qu'il a "fait la caisse". La fois dernière qu'il a souri au petit black chargé de la sécurité. La dernière fois aussi qu'il a regardé discrètement le tatouage à la cheville de Noémie, sa collègue depuis peu. C'est la dernière fois tout. Tout d'un coup. C'est comme ça...

... http://andy-verol.blogg.org

Écrit par : Andy Vérol | 08/11/2007

J'aime bien les proverbes népalais. Celui-ci me sied bien :
"On ne peut ramasser ses dents par terre lorsque l'on a les deux bras cassés".
C'est bien vrai ça !

Écrit par : Tietie007 | 12/11/2007

Un succès inversement proportionnel à l'activité littéraire de l'auteur. Feignasse (et non pas moi non plus, j'ai écrit deux notes le même jour, et toc)

Écrit par : pandore | 22/11/2007

Max, juste pour dire, JE TE COMPRENDS.
C'est la merde de la page blanche un peu partout sur Terre.
Novembre c'est pas le bon mois bordel.

Écrit par : MeryllB | 23/11/2007

K> alors comme ça… on prépare du boudin en drag queen ? Bel exemple pour jeunesse…

Tietie007> tiens ? un agent secret ?

Pandore> moi aussi je peux faire une note en balançant un gros z’extrait des aventures de Vui Vui. Mais moi madame… Moi j’ai une éthique ! ( et toc).

MeryllB> Je comprends que tu me comprennes… A moins que ça soit l’inverse ou réprococitement.
Novembre, un bon mois pour se pendre…
ou pour bouffer des limandes ?
Je sais plus
Poil au …

(t’es la meilleure)

Écrit par : Max | 24/11/2007

un extrait CHOISI, au milieu de 125037593 autres, s'il te plaît.

Écrit par : pandore | 25/11/2007

Les commentaires sont fermés.