Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2006

Come back Nikki!! Come back!

medium_128vc.2.jpg

 

Prince serait-il un prototype du fameux surhomme dont Nietzsche exhortait la naissance ? La synthèse supérieure entre le dionysiaque et l’apollinien, entre l’ivresse des pulsions chaotiques animales et l’hyper-structuration de l’intelligence supérieure ?

En tout les cas il est bien celui qui mieux que tous sut et sait encore, mais de façon plus voilée, comme Zarathoustra danser en suspension entre le ciel et la terre et incarner celui qui se vautre au propre comme au figuré et avec allégresse dans la fange du stupre, de la luxure, mais dont le regard d’un autre monde évoque toujours et encore un au-delà des hautes sphères, un autre monde dont sa musique, peut-être, est partiellement le langage, le code violet d’accès d’une suprême rigueur de symétrie et d’organisation…

Le love symbol O(+> qui remplaça un temps son nom n’est pas seulement comme on a coutume de le faire remarquer la synthèse androgyne des 2 symboles sexuels de l’homme et de la femme. Il y a autre chose… C’est la flèche du divin Cupidon qui transperce la pomme de Newton comme celle du jardin de l’Eden, la jubilation de jouer comme un enfant irrespectueux avec les règles d’or de la science (musicologique) qui sont l’ossature fragile de notre monde.

Du bout de sa guitare-lyre investie du pouvoir de dieux inconnus, Prince Roger Nelson dessine de nouveaux mondes… 

Le 20 mars un de ces mondes jaillira dans notre dimension. Il se nomme 3121. Sachons tendre l’oreille…


 

A noter aussi une nouvelle et excellente biographie: My name is Prince du talentueux Philippe Nollet que j’eus le plaisir de rencontrer sur le web via le meilleur forum français consacré au nain pourpre, celui du site de Raphy www.schkopi.com

Les biographies de rock stars sont souvent des compilations assez indigestes d’informations qui n’en font pas de véritables livres. Ce n’est pas le cas avec l’ouvrage de Nollet dont le niveau littéraire, la poésie enfiévrée n’ont d’égale que sa passion pour la musique et pour cet artiste d’exception.   http://www.salamandre-editions.com/  

 

Lors de la prochaine NPG Party du forum Schkopi, le nouvel album de Prince 3121 en exclusivité!